Et si on mettait un ascenseur?

Revenons à notre projet actuel. Parce que pendant que je vous parle de mes anciennes rénovations, ça avance du côté du projet 63!

Vous vous rappelez comme tout était démoli la dernière fois que je vous ai donné des nouvelles? Eh bien, c'est encore plus dépouillé, il ne reste pas grand chose en fait.

Pour ceux qui s'inquiètent, le ventilateur ne devrait pas être dans les photos "après".

Le 2e étage. C'est tentant de laisser tout ouvert et de faire un grand dortoir...ou pas.

On va probablement garder les murs en bois dans ces 2 chambres.

Le plan a changé mille fois depuis qu'on a débuté la démolition. Le problème majeur est de loger l'escalier. Parce qu'un escalier, ça prend beaucoup de place dans une maison! Comme la maison n'est pas immense, nous cherchons vraiment LA solution qui maximise l'espace. À l'origine, l'escalier du sous-sol était dans la rallonge à l'arrière de la maison, et celui qui donne accès au 2e étage se trouvait dans la salle-à-manger. Pour sauver de l'espace, il était clair qu'on voulait superposer les 2 escaliers. À première vue, ça peut sembler simple de placer un escalier, mais il y a plusieurs éléments dont il faut tenir compte: l'escalier doit permettre une divison de l'espace agréable au rez de chaussée et au 2e étage, il ne peut pas croiser un mur porteur, les marches doivent avoir une certaine longueur minimum et une certaine hauteur maximum, etc. De plus, nos hauts plafonds ont un désavantage: ça prend un escalier plus long pour se rendre à l'autre étage.

J'ai suggéré de mettre un ascenceur à plusieurs reprises (c'est simple, un ascenseur, et ça ne prend pas beaucoup de place! On aurait pu le faire vitré, comme dans les centres d'achats!), mais mon mari chéri ne semblait pas me prendre au sérieux. J'ai proposé un mur d'escalade, une échelle avec un poteau de pompier, mais aucune de ces solutions géniales n'ont été acceptées par mon mari borné, pas ouvert d'esprit...

Il fallait donc fixer une fois pour toute l'emplacement de l'escalier pour qu'on puisse commencer la reconstruction. On a testé différentes options; escalier avec un palier à mi-hauteur, escalier en colimaçon et escalier d'une seule volée.

Ma première idée a été de faire un escalier en 2 volées (presque colimaçon, mais pas tout à fait). C'est une option qui était très intéressante au niveau de l'usage de l'espace, mais au niveau structural, le trou qu'il fallait créer devenait complexe parce qu'il fallait refaire des solives. Mon mari n'était pas un grand fan des modifications à la structure que ça impliquait.

Avec la démolition, on a constaté que l'escalier devait se trouver au centre de la maison à l'origine car il y a un beau trou tout prêt à cet endroit. Cette découverte nous a poussés à chercher des options qui utilisent cette percée afin de minimiser les interventions sur la structure existante.

La 2e option était de faire un escalier droit du centre de la maison vers le 2e étage. Par contre, une fois bien calculé, on a réalisé qu'un tel escalier venait prendre vraiment trop de place dans la salle à manger.

Voici donc la version finale...pour le moment. ;)

L'escalier part de l'avant au rez-de-chaussée vers le centre du 2e étage. Ainsi, il ne gruge pas d'espace dans la salle-à-manger. Nous sommes pas mal satisfaits de ce plan.

Voici notre inspiration pour l'escalier:

On imagine quelque chose de très léger, qui laisse passer la lumière.

Ok, donc le plan est fixé, on est prêts à reconstruire!

précédent suite

En vedette
Entrées récentes
Archive
Recherche par tags